Léon Allard

Allard, Léon, Paul, René, Marie, fonctionnaire et écrivain français né à Paris le 8 mars 1847*, décédé à Paris le 12 mai 1925.

Léon Allard, faisant fonctions de chef de bureau au ministère de l’Agriculture, romancier (L’Impasse des couronnes, 1880 ; Maison de famille, 1884 ; Les Vies muettes, 1885 ; Les Flibustiers, 1890 ; Les Fictions, 1890, Les Deux portraits, 1893), souscrivit au monument Henry (5e liste) et adhéra à la Ligue de la patrie française (10e liste). Beau-frère d’Alphonse Daudet, proche de l’Action française, il collaborera à son journal auquel il donnait des articles sur l’agriculture.

Sources et bibliographie : son dossier de la Légion d’honneur se trouve à la cote : 19800035/0203/26590.

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *