Édouard Autant

Autant, Édouard, Nicolas, architecte français, né à Paris le 7 janvier 1872, décédé à Sceaux le 9 mars 1964.

En novembre 1897, peu de temps après la dénonciation d’Esterhazy par Mathieu, Édouard Autant, fils du précédent et père du réalisateur Claude-Autant-Lara, vint trouver Stock, son ami intime, pour lui faire part du fait qu’Esterhazy était locataire d’un des appartements qu’il gérait. Il lui remit les lettres en sa possession (lettres qui furent transmises à Scheurer par l’intermédiaire de Lazare) qui prouvaient qu’Esterhazy avait demandé, quelques semaines avant sa dénonciation, le transfert de bail de l’appartement dont il était locataire, au nom de sa maîtresse, mademoiselle Pays. Ces lettres – intéressantes en ce qu’elles indiquent l’affolement d’Esterhazy et le fait que quelqu’un à l’État-major l’avait prévenu qu’il était découvert – ayant été transmises à Pellieux, chargé de l’instruction, Stock, Autant et son père, qui était aussi son associé, ne furent pas convoqués. Ces lettres, qui n’intéressaient pas la justice militaire, intéresseront Le Figaro qui publiera la première (30 novembre). Après cette publication, Édouard Autant sera entendu lors de l’instruction Ravary et sera appelé à témoigner au procès Esterhazy.

Sources et bibliographie : sa déposition au procès Ravary se trouve dans AN BB19 123, celle au procès Esterhazy se trouve dans Guyot, p. 157-158. Voir Stock, Mémorandum…, pp. 52-57 qui reprend les lettres d’Esterhazy à Autant ainsi que la correspondance Stock/Autant originaux dans dans AN BB19 123).

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *