Paul Allard

Allard, Marie, Jules, Paul, archéologue et historien français, né à Rouen (Seine-Inférieure) le 15 septembre 1841*, décédé à Senneville-sur-Fécamp le 4 décembre 1916.

Avocat puis juge à Rouen, il démissionna pour se consacrer à l’histoire des premiers temps de l’Église. Auteur de nombreux ouvrages, collaborateur de la Revue des questions historiques dont il deviendra rédacteur en chef en 1904, président de l’Union catholique de Seine-Inférieure, il adhéra à la Ligue de la patrie française (1ère liste). À l’occasion d’une des réunions de l’Union catholique, il remercia son invité, Paul Lerolle, de sa « vaillante conduite », de son « courage civil qui est le frère du courage militaire » qui lui avait permis de tenir tête aux « insulteurs de la patrie » (« Paris et départements », Le Moniteur universel, 8 février 1899).

Sources et bibliographie : on consultera ses archives aux AN sous la cote : 638AP.

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *