Anonyme

En mai 1899, fut publiée par Charles Péguy sous la marque de Georges Bellais éditeur, sans signature, une brochure de 120 pages intitulée : Histoire des variations de l’État-major. I. Dreyfus.

Reprenant les principales accusations contre Dreyfus, elle montrait, à partir du dépouillement du procès Zola et de l’enquête de la Cour de cassation, comment s’étaient contredits constamment les différents témoins à charge. Qui étaient les quatre normaliens qui la rédigèrent ? Hubert Bourgin nous apprend que François Simiand était l’un d’eux, ce que confirme Péguy (qui donne son pseudonyme de François Daveillans), et André Spire que Mario Roques en était un autre. Qui étaient les deux autres ? D’après Robert Burac : Charles Andler et Carle Bahon.

Sources et bibliographie : Hubert Bourgin, De Jaurès à Léon Blum. L’École Normale et la Politique, Paris, Librairie Arthème Fayard, 1938, p. 531 ; Charles Péguy, Casse-cou, Cahiers de la Quinzaine, II, VII, 2 mars 1901 dans Œuvres en prose complètes I, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1987, p. 725 ; Frantisek Laichter, Péguy et ses Cahiers de la Quinzaine, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1985, p. 10 ; Robert Burac, Charles Péguy. La révolution et la grâce, Paris, Robert Laffont, 1994, p. 102.

Philippe Oriol

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *