Albert d’Aubigny

Aubigny, Alain, Albert Leret d’, propriétaire terrine et homme politique, né à Paris le 6 janvier 1875*, décédé à Paris le 1er décembre 1945.

Secrétaire (1900) de la Conférence Molé-Tocqueville – où il intervint peu et essentiellement pour dénoncer l’influence de la franc-maçonnerie dans les décisions de justice (p. 103-106), Albert d’Aubigny commença sa carrière politique au sein de la Ligue de la Patrie française à laquelle il adhéra à sa création (2e liste), dont il devient délégué en 1900 puis secrétaire du Comité directeur en 1902. Il fut ensuite élu, sous l’étiquette « républicain nationaliste », élu, pour le comté de Noyen où il avait des propriété, au conseil général de la Sarthe en décembre 1902, maire de cette ville en 1904 (il conservera cette charge jusqu’en 1944) puis député de la Sarthe en 1905, siège qu’il perdra au renouvellement de 1906. Réélu en 1914, il sera sous-secrétaire aux Finances en 1923-1924 (cabinet Poincaré).

Sources et bibliographie : les références de pages renvoient à l’Annuaire de la conférence pour 1900, Paris, Au siège de la Conférence, [1900] .

Philippe Oriol

Annet d’Aubigny pour Wikipédia

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *