Léon Berger

Berger, Léon, militaire français, né à Orléansville (Alger) le 9 février 1853*, décédé à Paris le 2 janvier 1909*.

Engagé volontaire en 1870, sergent de Chasseurs en 1872, sous-lieutenant en 1873, lieutenant en 1878, capitaine en 1883, Berger était chef de bataillon depuis 1891. Ancien officier d’ordonnance de Saussier, devenu président de la Dette publique à Constantinople, le commandant Berger, le 10 novembre 1896, reconnut l’écriture d’Esterhazy, qu’il connaissait bien lui ayant fait espérer un emploi en 1892, sur le fac-similé du bordereau que venait de publier Le Matin. Il en parla à ses amis mais aucun deux, pas plus que lui-même, ne songèrent à alerter la famille Dreyfus ou l’avocat du capitaine (Reinach, i, p. 566, note 1).

Sources et bibliographie : on pourra consulter son dossier de la Légion d’honneur sous la cote : LH/188/31.

Philippe Oriol

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *