Antonin Bellaigue

Philippe Oriol

Bellaigue, Antonin, avocat et haut-fonctionnaire français, né à Sens (Yonne) le 8 juillet 1829*, décédé Paris le 6 octobre 1915.

Avocat, administrateur des chemins de fer du Midi, vice-président du conseil d’administration des chemins de fer des Landes, président du bureau d’assistance judiciaire près la Cour de cassation, ancien adjoint au maire du 7ème arrondissement, ancien président du Conseil de l’Ordre des avocats au Conseil d’État et à la Cour de cassation, Bellaigue, « catholique et réactionnaire », signa, grâce à Gaston Paris, le modéré Appel à l’Union (Bähler, p. 132-133).

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *