Christian Beck

Beck, Christian, homme de lettres belge, né à Verviers le 4 janvier 1879, décédé le 29 février 1916.

Le Bosse-de-Nage de Gestes et opinions du docteur Faustroll, qui sera aussi le Christian Jossetennoode de Maîtresse d’esthète de Willy et le Lucien Bercail des Faux monnayeurs, allait publier Ce qui a été sera ou Adam battu et content chez Balat. Il sera un des signataires de l’« adresse belge » à Zola, lancée à l’initiative du poète Charles Van Lerberghe, qui, « sans prendre parti dans des débats auxquels ils entendent rester étrangers, [y] assur[aient] M. Émile Zola de leur admiration pour sa noble et courageuse attitude ».
On connaît aussi de lui une lettre à Yves Guyot en remerciement, en 1898, à l’envoi d’un de ses ouvrages : « Merci pour Les Raisons de Basile que je reçois à l’instant et mes compliments les plus chaleureux pour votre admirable campagne où tous vos amis vous suivent avec tant d’émotion ! Vous avez eu ce rare mérite de ne jamais opposer que des arguments et des faits aux creuses dissertations de vos adversaires et à leurs injures. On a pu, grâce à vous, adhérer à la cause de la justice, sans faire figure de révolutionnaire pour cela ! » (collection particulière).

Sources et bibliographie : les listes de l’« adresse belge » à Zola seront publiées dans L’Aurore du 7 février et reprises dans le Livre d’Hommage des Lettres françaises à Émile Zola, partie II, p. 78-82.

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *