Pierre Barbedette

Barbedette, Pierre, Léandre, Hippolyte (Hyppolite à l’état civil), magistrat et homme politique français, né à Poitiers (Vienne) le 7 mars 1827*, décédé à Paris le 1er février 1901.

Après des études de droit, il devint magistrat, fut nommé substitut à Montmorillon en 1853, puis à Jonzac en 1856, et à La Rochelle en 1857 où il fut nommé juge en 1859. Démissionnaire en 1870, ce spécialiste de la musique à laquelle il avait par ailleurs consacré quelques essais (Beethoven, 1859 ; Chopin, 1861 ; Weber, 1862, Schubert, 1865 ; Mendelssohn, 1867-1868 ; Haydn, 1870-1871 ; Gluck, 1874-1875 ; Heller, 1876) et des Études sur la littérature contemporaine et les idées nouvelles (1865), se tourna vers la politique et fut élu député de La Rochelle en 1877 après deux échecs. Élu sénateur de la Charente-Inférieure en janvier 1885, il y demeura jusqu’à son décès. En août 1898, il proposa avec Bisseuil, au conseil général où il siégeait, un vœu ainsi formulé :

Le conseil général, en présence des polémiques odieuses qui pourraient avoir pour effet, sinon pour but d’ébranler la foi du pays dans ceux qui ont la glorieuse mission de le protéger et de le défendre, invite le gouvernement à faire respecter par tous l’autorité de la chose jugée et envoie à notre vaillante armée et à ses chefs l’expression de son dévouement, de son inaltérable confiance et de son respect » (« Conseils généraux », Le Temps, 27 août 1898).

Au sénat, il votera la loi de dessaisissement, la condamnation des incidents d’Auteuil et l’amnistie.

Sources et bibliographie : On consultera aussi sa fiche de carrière au CAC sous la cote : 20030033/20 ; son dossier de magistrat au CARAN sous la cote : BB/6(II)/16.

Philippe Oriol

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *