Authé

Authé, inspecteur de police français dont nous ignorons tout.

Depert, témoin des soi-disant aveux de Dreyfus, avait affirmé devant la Cour, à l’occasion de la première révision, qu’Authé était à côté de lui quand il avait entendu Dreyfus reconnaître son crime. Interrogé, Authé déclarera qu’il était placé de l’autre côté (Cassation I. II, tome 2, p. 142, 146-147). Une nouvelle confusion de ce témoin qui déjà avait confondu Rocher avec Durlin, lequel Durlin déclarait au contraire que Dreyfus avait, une nouvelle fois, protesté de son innocence.

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *