Victor Augagneur

Augagneur, Victor (Jean-Victor Augagneur dit), médecin et homme politique français, né à Lyon (Rhône) le 16 mai 1855*, décédé au Vésinet (Seine-et-Oise) le 23 avril 1931.

Docteur en médecine (1879), chef de clinique chirurgicale à la Faculté de Médecine de Lyon (1881), agrégé (1886), il avait été nommé professeur de pathologie chirurgicale en 1894.
Parallèlement à la médecine, monde dans lequel il faisait figure d’autorité, Augagneur, qui était franc-maçon (Dictionnaire des FM, p. 91 ; Ligou, p. 86), était conseiller municipal de Lyon depuis 1888.
Dans l’Affaire, Augagneur prit « une part active à la bataille » (Marius Moutet, Cahiers des Droits de l’Homme, 10-15 juillet 1938, p. 413-414). Il s’engagea au début de l’année 1898, avec quelques étudiants et publicistes lyonnais, par une lettre de félicitations à Zola, occasion de protester « contre les manifestations intéressées qui tendent à ériger l’intolérance religieuse en principe de direction sociale » (Livre d’Hommage des Lettres françaises à Émile Zola, 2e partie, p. 5). Il signa aussi la première protestation de janvier 1898 (7e liste) et participa à la souscription pour offrir une médaille à Zola (5e liste du Siècle et des Droits de l’Homme). Adhérent, à sa fondation, à la Ligue des droits de l’homme, il fut avec quelques autres (voir notice Appleton), en novembre 1898, à la fondation du comité lyonnais. De la fin de 1898 à mai 1899, il prit aussi la parole dans de nombreux meetings dans la région lyonnaise et collabora à La Volonté et, à sa fondation, à L’Action.
Maire de Lyon de 1900 à 1905, député du Rhône en 1904, membre du groupe des Républicains socialistes, il le demeura jusqu’en 1905 puis de 1910 à 1919 et, après avoir été un temps nommé Gouverneur de l’Afrique équatoriale, de 1928 à 1931. Il fut aussi à quatre reprises ministres : Travaux publics et PTT en 1911 (cabinet Caillaux), Instruction et Beaux-Arts puis Marine en 1914 (1er cabinet Viviani), et à nouveau Marine en 1914-1915 (2e cabinet Viviani).

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *