Gaston Arbouin

Arbouin, Anatole, Gaston, Eugène, journaliste et homme politique français, né à Noyer-sur-Seren (Yonne) le 30 novembre 1849*, décédé à Troyes (Aube) le 25 février 1907*.

Collaborateur de divers journaux (La Marseillaise, Le Réveil, Le Citoyen de Paris), fondateur du Petit champenois et du Petit Briard, directeur et propriétaire du Petit troyen, franc-maçon (Dictionnaire des FM, p. 81), conseiller général de l’Aube puis député de 1900 (18 février) à 1906, il signa, en son nom et en celui de son journal, la protestation Picquart (7e liste). À la Chambre, il s’abstint lors du vote de l’amnistie et vota l’ordre du jour de Chapuis de 1900, invitant l’Assemblée « à s’opposer énergiquement à la reprise de l’affaire Dreyfus ». En 1903, après le discours de Jaurès et l’enquête annoncée par André, il vota la confiance au gouvernement et contre l’ordre du jour Chapuis « visant à ne pas laisser sortir l’affaire Dreyfus du domaine judiciaire ».

Sources et bibliographie : dossier de la Légion d’honneur : LH/45/62.

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *