Georges Ancey

Ancey, Georges (Georges, Marie, Edmond Ancey Mathevon de Curnieu dit), écrivain français, né à Paris le 9 décembre 1860*, décédé à Paris le 18 novembre 1917.

Ancey débuta comme attaché à la direction politique du ministère des Affaires étrangères de 1884 à 1887 puis, jusqu’en 1888, au Service des archives. En 1886, il publia sa première œuvre poétique, Autres choses, et composa ensuite plusieurs œuvres dramatiques : Monsieur Lamblin (1888), Les Inséparables (1889), L’École des veufs (1889), Grand’mère (1890), La Dupe (1891), L’Avenir (1899), Ces Messieurs (1903). Il connut son premier succès d’auteur avec Monsieur Lamblin, comédie donnée au Théâtre Libre le 15 juin 1888. Il abandonna alors définitivement son poste au Quai d’Orsay pour se consacrer entièrement à la littérature. Outre ses pièces pour la plupart mises en scène par Antoine, il publia en 1908, un récit de voyage, Athènes couronnée de violettes. Bien que menant une vie très retirée, il s’engagea dans l’affaire Dreyfus en signant la protestation en faveur de Picquart (8e liste).

Sources et bibliographie : son dossier de la Légion d’honneur sous la cote : 19800035/215/28145.

Sandrine Maillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *