Capitaine Émile Belin

Belin, Émile, Eugène, militaire français, né à Sourdun (Seine-et-Marne) le 7 février 1853*, décédé en février 1937.

Saint-cyrien (1872), lieutenant en 1879, Belin était capitaine depuis 1884. Dreyfus, en 1894, donnera son nom à Demange comme celui qui, ayant travaillé avec lui 4e Bureau, était en mesure de « détruire les allégations du Commt Bertin[-Mourot] (Dreyfus, « Étude du rapport. Impressions d’ensemble », fonds Demange AN 387 AP/11). Sera-t-il appelé à témoigner au procès ? Le fut-il et refusa-t-il pour ne pas se mettre à dos Bertin-Mourot ? Nous ne le savons pas. Mais ce qui est sûr est qu’il ne déposa pas.
Pas la suite, il fut élevé au grade de chef de bataillon en 1895, lieutenant-colonel en 1899, colonel en 1906,  général de Brigade en 1910, général de division en 1913 et général de corps d’armée en 1914. Il sera chef d’état-major de Joffre.

Sources et bibliographie : à son sujet, on consultera son dossier militaire au SHD sous la cote 9 Yd 563 et son dossier de la Légion d’honneur sous la cote : LH/167/49.

Philippe Oriol

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *