Arthur Barreyre

Barreyre, Arthur, viticulteur, notaire et homme politique français, né à Cadillac (Gironde) le 13 novembre 1815*, décédé à Barsac le 19 septembre 1905.

Conseiller d’arrondissement en 1883, conseiller municipal en 1884, il avait élu au conseil général cette même année et y demeura jusqu’en 1898. En compagnie de quelques collègues, il proposa en avril 1898 le vœu suivant :

Écœurés des menées odieuses de certains personnages désireux d’amener la révision de la sentence qui a justement et légalement frappé le traître Dreyfus ; Flétrissant les calomnies et les injures proférées contre notre armée nationale dans la personne de ses chefs les plus légitimement considérées ; Émettent le vœu que s’associant à leur indignation, le Conseil général de la Gironde adresse à M. le Ministre de la Guerre l’expression de la confiance patriotique qu’il a dans notre armée nationale » (Conseil général du département de la Gironde, Session d’avril 1898. Rapports du préfet et de la commission départementale. Procès-verbaux et délibérations, Bordeaux, imprimeries centrales A. de Lanefnanque & G. Delmas réunies, 1898, p. 267-268).

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *