Raoul Ballière

Ballière, Édouard, Adolphe, Raoul, propriétaire-éleveur et homme politique français, né à Colombelles (Calvados) le 2 février 1857*, décédé le 30 juillet 1909*.

Ballière, maire depuis 1896 (et au moins jusqu’à 1904) d’Hérouvillette, petite bourgade du Calvados, vice président de la Société d’agriculture et de commerce de Caen, fut un des nombreux maires du département à déclarer son indignation au moment du procès Zola. Il vota, tout d’abord, avec son conseil municipal, un ordre du jour « réprouvant énergiquement la conduite antipatriotique de Zola et de ses associés qui tentent, par leurs intrigues de jeter la déconsidération sur l’armée et sur le peuple » (Paris, 22 février 1898) et, avec les maires du canton de Troarn, envoya quelques jours plus tard l’adresse suivante au général de Boisdeffre :

Les maires du canton de Troarn […] protestent avec indignation contre le campagne odieuse qui a été dirigée contre l’arme nationale.
Et adressent à M. le général de Boisdeffre et à tous les chefs de l’armée l’expression de leur profonde sympathie et de leur patriotique confiance.  (« Hommage à l’armée », Le Journal de Caen, 6 mars 1898).

Est-ce lui qui donnera son nom à un célèbre prix hippique ? Il semble bien…

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *