Emmanuel-Joseph Bailly

Bailly, Emmanuel-Joseph (Benjamin Bailly dit), religieux français, né à Paris le 4 août 1842, décédé à Paris le 23 novembre 1917.

Sorti du noviciat assomptionniste, il fit des études de théologie à Rome et fut ordonné prêtre le 28 octobre 1865. Il fut successivement professeur, sous-directeur puis directeur (1867) du collège de l’Assomption de Nîmes. Procureur de la Congrégation en 1892 à Rome, assistant général du père Picard, il fut en correspondance suivie avec son frère, Vincent de Paul de Bailly, directeur de La Croix, où lui-même signait sous le pseudonyme de « Le Frère ». En 1898, il lui écrira ainsi : « Vous retrouverez en France les excitations dreyfusistes poussées à un point inouï et l’émotion générale profonde contre les Juifs. Quel beau moment pour les catholiques s’ils étaient prêts à s’organiser et à reprendre leur place au soleil ! » (Maurice Larkin, L’Église et l’État en France. 1905 : la crise de la Séparation, Paris, Privat, 2004, p. 72-73).

Sources et bibliographie : on lira la notice qui lui est consacrée sur www.assomption.org.

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *