Prosper Ancel-Seitz

Ancel-Seitz, Prosper (Prosper Ancel dit), industriel et homme politique français, né à Saint-Croix_aux-Mines (Haut-Rhin) le 26 juin 1846*, décédé à Beaulieu-sur-Mer (Alpes-Maritimes) le 28 décembre 1930.

Propriétaire et directeur d’une filature de coton, fondateur de comptoirs en Guinée portugaise, au Congo portugais et au Congo français, propriétaire de plantations de cacao, de café et de caoutchouc, il se présenta dans les Vosges en 1902, candidat « républicain libéral indépendant et antiministériel » motivé par la gravité de la situation :

Si je suis sorti de la réserve que j’avais toujours gardée, c’est que, ainsi que beaucoup d’autres, j’estime que le moment est exceptionnellement grave et que toutes les bonnes volontés doivent s’unir pour rompre avec cette politique de défiance, de compromissions et de persécutions que nous subissons depuis cette malheureuse affaire Dreyfus qui a causé tant de mal à la France et à la République, et qui peut encore leur être si nuisible dans l’avenir. (Recueil Barodet 1902, p. 993).

Élu au premier tour, il ne vota pas (absent par congé), le 7 avril 1903, l’ordre du jour Chapuis, seul vote en rapport avec l’Affaire au cours de cette législature. Il ne fut pas réélu en 1906.

Sources et bibliographie : son dossier de la Légion d’honneur sous la cote : LH/32/62.

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *