Comte Victor d’Adhèmar

Adhèmar de Cransac, Marie, Victor, comte d’, homme de lettres français, né à Toulouse le 21 février 1836*, décédé à Verfeil (Haute-Garonne) le 1er septembre 1906.

Auteur de quelques études littéraires, membre du Comité royaliste de la Haute-Garonne, il souscrivit au monument Henry (9e liste). En 1900, il publia un Mirages algériens (Privat), récit de voyage et d’observations, dans lequel il gratifiait le lecteur des quelques considérations sur les juifs :

Les juifs, dont nous avons fait des Français, ont surtout des attaches cosmopolites ; je sais, de source très sûre [sic], que de grosses souscriptions ont été envoyées de chez eux, au fameux syndicat Dreyfus, et que dès le début de cette triste affaire, comme sur un mot d’ordre, ils devinrent tout à coup singulièrement provocants. (p. 16).

Ils étaient, y expliquait-il encore, selon les confidences qu’il avait reçues de « Français considérables », les agents de l’étranger dans la colonie et, comme à Paris, travaillaient en « merveilleux accord » avec « le socialisme international et la franc-maçonnerie » (p. 18-19)

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *