Paul Aulneau

Aulneau, Paul, Hypolite, médecin français, né à Bournezeau (Vendée) le 17 mai 1846*, décédé le 1er mars 1938*.

Licencié en droit, maire de La Châtaigneraie de 1892 à 1904, conseiller général de la Vendée de 1881 à son décès, Paul Aulneau (qui semble-t-il était de vieille noblesse et pouvait revendiquer un Aulneau de la Touche) s’associa au vœu de son collègue Halgan en avril 1898 :

En Vendée, dans ce département où les sentiments du plus pur patriotisme sont toujours en honneur, les représentants de nombreuses municipalités se sont levés, afin de protester contre les agissements de ceux qui essayaient de porter atteinte à la dignité de l’armée.
Les membres du Conseil général de la Vendée s’associent cette manifestation et prient M. le Ministre de la Guerre de croire que tous professent pour les chefs de notre armée entier respect et pleine confiance » (Département de la Vendée. Conseil général. 1re session ordinaire de 1898, Rapport du préfet et procès-verbaux des délibérations, La Roche-sur-Yon, Raoul Ivonnet imprimeur, 1898, p. 99-100).

En août, il signa un nouveau vœux, proposé par Paul Bourgeois, ainsi libellé : 

Le Conseil général de la Vendée,
Justement indigné par la campagne scandaleuse qui est dirigée contre l’armée ;
Tout particulièrement ému par des événements qui, à une date « récente, se sont produits dans le département,
« Emet le voeu que le Gouvernement prenne enfin des mesures pour que nul ne puisse porter atteinte à l’honneur de l’armée, et n’essaie ainsi de frapper la Patrie elle-même. (Département de la Vendée. Conseil général. 2e session ordinaire de 1898, Rapport du préfet et procès-verbaux des délibérations, La Roche-sur-Yon, Raoul Ivonnet imprimeur, 1898, p. 162).

Sources et bibliographie : dossier de la Légion d’honneur sous la cote : 19800035/200/26121.

Philippe Oriol

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *