Alfred Anastay

Anastay, Alfred, Henry, négociant et homme politique français, né à éguilles (Bouches-du-Rhône) le 2 mars 1854*, décédé à Salon (Bouches-du-Rhône) le 11 juillet 1916.

Anastay, ancien instituteur, négociant en huile, maire de Salon depuis février 1897, se présenta, sous l’étiquette républicain modéré, aux législatives de 1898 dans les Bouches-du-Rhône contre Pelletan. Candidat du gouvernement, soutenu par les royalistes, il déclara dans une affiche que voter pour son adversaire Pelletan, « c’est voter pour un antipatriote, / pour Dreyfus, / pour le triplicien Zola, / pour un enjuivé. / Ce serait voter – ô honte – contre l’armée française » (Birnbaum, p. 238). Il sera battu mais comptabilisera plus de 1 500 voix.

Philippe Oriol

Geneprovence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *