Général Michel Nicolaïevitch Annenkov

Annenkov, Michel Nicolaïevitch, militaire russe, né à Saint-Pétersbourg le 30 avril/12 mai 1835, décédé à Saint-Pétersbourg le 20 janvier/7 février 1899.

Albert 1er de Monaco, en voyage à Berlin, eut vent d’un bruit qui circulait dans les milieux diplomatiques selon lequel le célèbre général, beau-frère de Melchior de Vogüe, initiateur du Transcaspien et du Transsibérien, aurait été le lien avec la Russie d’Esterhazy et d’Henry, associés en trahison. Il était ajouté qu’Annenkov se serait suicidé pour échapper aux conséquences de sa participation dans divers trafic avec les deux officiers français. Le Journal de Genève et le berlinois Lokal-Anzeiger le mirent d’ailleurs en cause dans leurs numéros des 29 et 30 juillet 1899 (voir « Autour de l’Affaire. Curieux document », L’Aurore, 4 août).

Philippe Oriol

Annenkov, Michel Nicolaïevitch, militaire russe, né à Saint-Pétersbourg le 30 avril/12 mai 1835, décédé à Saint-Pétersbourg le 20 janvier/7 février 1899.

Albert 1er de Monaco, en voyage à Berlin, eut vent d’un bruit qui circulait dans les milieux diplomatiques selon lequel le célèbre général, beau-frère de Melchior de Vogüe, initiateur du Transcaspien et du Transsibérien, aurait été le lien avec la Russie d’Esterhazy et d’Henry, associés en trahison. Il était ajouté qu’Annenkov se serait suicidé pour échapper aux conséquences de sa participation dans divers trafic avec les deux officiers français. Le Journal de Genève et le berlinois Lokal-Anzeiger le mirent d’ailleurs en cause dans leurs numéros des 29 et 30 juillet 1899 (voir « Autour de l’Affaire. Curieux document », L’Aurore, 4 août).

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *