Anonyme

La Librairie ouvrière de Saint-Denis publia fin 1900, sans signature, une plaquette intitulée : L’Armée jugée par les Nationalistes. Opinion des écrivains de l’État-major général. Marquis de Rochefort, Lemaitre, Alphonse Humbert, Édouard Drumont, Coppée, Cassagnac, Lepelletier, etc. sur les Chefs militaires, l’Honneur militaire, la Justice militaire, le Devoir militaire, la Caserne et le Drapeau.  

Il s’agit, comme on l’aura compris, d’une anthologie des plus acerbes critiques des auteurs nationalistes à l’égard de l’armée.

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *