Anonyme

En 1898, fut publiée chez Stock, sans signature, une plaquette intitulée : L’Affaire Dreyfus. Les Faits et les preuves, à destination des indécis.

Comme le disait l’avertissement :

Au milieu du conflit d’opinions contradictoires, d’affirmations sans preuves, de polémiques passionnées que l’affaire Dreyfus à fait naître, il a paru que l’on rendrait service à l’esprit public en réunissant, en quelques pages, des éléments qui puissent permettre à tout honnête homme de se former une opinion. C’est ce que l’on s’est attaché à faire dans cette brochure où l’on n’a rassemblé, comme faits et comme arguments, que ce qui est certain, acquis, indéniable. Lecteurs, quelle que soit votre opinion, lisez avec calme et jugez en toute sincérité.

On la voit parfois attribuée par erreur à Zakrewsky, sénateur de l’empire russe, du fait de la longue citation signée qui ferme l’ouvrage.

Philippe Oriol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *